A.G. des présidents - Le Souvenir Français.D.G.Haute-Garonne

Aller au contenu

Menu principal

A.G. des présidents

infos DG 31

ASSEMBLEE GENERALE 2012
DES PRESIDENTS DE COMITES

L'assemblée générale des Présidents de Comités s'est déroulée à Colomiers le 16 Février 2012 sur l'invitation du Commandant Francis LA HAYE, Président du Comité.

drapeaux des comités

Membres du bureau de la Délégation Générale

Les différents comités ont exposé les travaux et les cérémonies ou les actions qu'ils comptent développer au cours de l'année.

Représentants des comités de Blagnac et Muret

Représentants du comité de Cugnaux

Représentants du comité de L'Isle-en-Dodon

Représentants du comité de Castelmaurou

Représentants du comité de Saint-Gaudens


ASSEMBLEE GENERALE 2013
DES PRESIDENTS DE COMITES


L’assemblée générale des Présidents de Comités s’est déroulée à Saint-Gaudens le 20 Février 2013 sur l’invitation de Monsieur Christian MOMBRUN, Président du Comité de Saint-Gaudens.
Cette réunion annuelle placée sous la présidence de Monsieur Jean-Claude ESCALA, Délégué Général de la Haute-Garonne a permis de commenter les directives définies par le Siège, de présenter le travail de l’année écoulée, de soumettre les projets et d’exposer les difficultés rencontrées par chaque comité.

Les présidents de comités et les membres du bureau

Le Délégué Général avec à sa gauche le Commandant Francis LA HAYE, trésorier départemental et à  sa droite Christian MOMBRUN, président du comité de Saint-Gaudens

Mr André-Guy CAURO, Délégué Général du Tarn-et-Garonne (à droite sur la photo) participait aux travaux de l'assemblée générale

ASSEMBLEE GENERALE 2014
DES PRESIDENTS DE COMITES



L’assemblée générale des Présidents de Comités s’est déroulée dans la commune du Lherm  le 27 Février 2014 sur l’invitation de Monsieur Roger MERCADIE, Président du Comité de Muret.

Cette réunion annuelle est placée sous la présidence de Monsieur Jean-Claude ESCALA  Délégué Général de la Haute-Garonne, assisté du Trésorier départemental le Commandant Francis LA HAYE. Celle-ci a permis de commenter les directives définies par le Siège, de repréciser les modalités de fonctionnement des comités grâce à un tableau synthétique, présenter le travail de l’année écoulée, de soumettre les projets et d’exposer les difficultés rencontrées par chaque comité.

mot d'accueil de Mr Roger Mercadier président du comité de Muret

Le Délégué Général Haute-Garonne entouré de Mr LA Haye trésorier départemental et du président du comité de Muret

vues de l'assemblée

déjeuner de clôture au restaurant la Cigogne

ASSEMBLEE GENERALE 2015
DES PRESIDENTS DE COMITES



L’assemblée générale des Présidents de Comités s’est déroulée dans une salle du restaurant Blanc le 24 Février 2015 sur l’invitation de Monsieur Jérome AUDISIO, Président du Comité de Portet-sur-Garonne.

Cette réunion annuelle est placée sous la présidence du Colonel Charlie MAZINGUE, Délégué Général de la Haute-Garonne nommé depuis le 20 Novembre 2014 en remplacement de Monsieur Jean-Claude ESCALA, assisté des Délégués Généraux-adjoints, Michel LEHARIVELLE et Roland LEVEQUE, du trésorier départemental le Commandant Francis LA HAYE, de la secrétaire départementale Martine LEVEQUE.

Au cours de la réunion, chaque président de comité s'est exprimé sur le bilan de l'année écoulée et a présenté ses projets pour l'année 2015.

mot d'accueil de Mr Jérôme AUDISIO
président du comité de Portet-sur-Garonne

Les membres du bureau

vues de l'assemblée

La réunion s'est terminée par une remise de récompenses: médaille d'honneur à Mr Jean-Claude ESCALA, médaille d'argent à Mr Jean ROURE président du comité de Cugnaux et médaille de bronze à Mme Geneviève ESCALA.
Le verre de l'amitié et un repas convivial ont clôturé cette réunion. L'animation a été réalisée par Georges LOUBAT président du comité de Balma et le reportage photo par René DURAND.

médaille d'honneur à Mr Jean-Claude ESCALA

médaille d'argent à Mr Jean ROURE

médaille de bronze à Mme Geneviève ESCALA


Procès-verbal de la réunion:
Conformément aux statuts qui régissent l'association, la réunion annuelle des présidents de comités du Souvenir Français de la Haute Garonne s’est tenue le mardi 24février 2015 à Portet sur Garonne.
Avant de déclarer ouverte la séance, le Délégué Général a accueilli les participants et leur a souhaité la bienvenue après avoir remercié le président du comité de Portet, Jérôme Audisio, organisateur de la réunion avec ses sociétaires.
Il fait observer une minute de silence à la mémoire des sociétaires et de leurs proches disparus au cours de l’année 2014.
A l’issue de ces quelques instants de recueillement, il fait entonner la Marseillaise sous la direction de Georges Loubat, président du comité de Balma.
L’ordre du jour est  ensuite rappelé par la secrétaire départementale, Martine Lévêque.
Avant de prononcer son rapport moral, le délégué général délivre aux sociétaires de la Haute Garonne le mot que le président général lui a remis.
Il demande ensuite à chacun des présidents de comité de se présenter individuellement.

I-Rapport moral:
Mesdames et messieurs les présidents et administrateurs des comités du Souvenir Français de la Haute Garonne,
Chers amis,
Comme il est de tradition,  en cette fin du mois de février, nous sommes rassemblés pour faire un point de situation de la Délégation Générale de la Haute Garonne et de ses Comités.
Avant de rentrer dans le vif du sujet, je donne la parole au président du comité de Portet-sur- Garonne qui nous fait l’honneur de nous accueillir.
Je remercie Jérôme Audisio pour ses paroles de bienvenue et à mon tour, je vous exprime tout mon plaisir d’être parmi vous toutes et vous tous aujourd’hui.
Je vous remercie d’avoir bien voulu effectuer le déplacement et de nous faire l’amitié d’être présents pour cette réunion annuelle.
Avant de céder la parole à notre secrétaire départementale afin qu’elle nous rappelle l’ordre du jour, je vous demande de bien vouloir vous lever afin que nous rendions hommage à ceux qui ont quitté récemment nos rangs.
Rappel de l’ordre du jour par la secrétaire départementale.

Ce rapport moral qui l’an dernier vous était présenté par Jean Claude Escala que je remercie à nouveau pour l’excellent travail qu’il a accompli, sera vraisemblablement différent des autres années dans sa forme.
J’aborderai  successivement notre mission, les moyens dont nous disposons, les résultats que nous obtenons et les objectifs que nous pourrions nous fixer.

1) Mission:
Comme chacun d’entre nous le sait, la première mission du Souvenir Français est de perpétuer la mémoire de ceux qui ont donné leur vie pour notre pays en entretenant leurs tombes, les carrés militaires et les monuments érigés pour leur rendre hommage.
La seconde mission, qui n’est pas de moindre importance, est de transmettre le flambeau aux jeunes générations en leur inculquant, par le maintien du souvenir, le sens du devoir, l’amour de la Patrie et le respect de ses valeurs.

2) Moyens:
La Haute Garonne est l’un des quinze départements dont la superficie est très importante et sur lequel sont implantés villes et villages de taille pas toujours homogène.
La densité de population est forte et la jeunesse prime par rapport à beaucoup d’autres départements français.
Aussi, il n’est pas toujours facile de couvrir d’une manière rationnelle l’ensemble du territoire du fait du peuplement massif des agglomérations et de la désertification progressive des campagnes en particulier celles situées au sud du département.
Pour mailler ce territoire, douze comités existent et le couvrent en grande partie.
Ces comités, qui accueillent dans leurs rangs près d'un millier adhérents, sont animés par des femmes et des hommes de bonne volonté dont l’engagement et le dévouement sont exemplaires et qui réussissent à entretenir des liens très forts avec les élus locaux, les autres associations, le monde éducatif,  la jeunesse et la population.

3) Résultats obtenus:
Outre les manifestations officielles auxquelles chaque comité se fait un point d’honneur à participer avec les drapeaux, nombre de comités organisent à leur niveau des cérémonies commémoratives, festives que les présidents de comités souligneront tout à l’heure. Ces résultats sont nombreux à travers les entretiens de tombes ou de carrés militaires, de rénovation  de monuments qui font connaitre et reconnaître à ces occasions le Souvenir Français par les municipalités et les autres associations. Par  ailleurs, de nombreux témoignages ont lieu dans les écoles remplissant ainsi la seconde mission que j’évoquais tout à l’heure.
Toutes ces actions conduites au quotidien finissent par marquer les esprits renforçant ainsi le rayonnement du Souvenir français dont les missions sont reconnues, appréciées et souvent admirées.

4) Objectifs à atteindre:
«Pour ne pas reculer, il faut avancer»
Je veux dire par là que l’on peut s’inspirer du passé mais, toujours se projeter dans l’avenir.
Je souhaite donc que chacun d’entre nous prenne les dispositions à son niveau pour faire rayonner encore davantage l’image du Souvenir Français.
Comment pouvons-nous le faire?
Cela peut être sujet à discussion et à propositions.
Cependant, dès à présent, nous pouvons continuer à prendre notre bâton de pèlerin en:
-Motivant davantage encore nos adhérents afin d’intensifier notre recrutement,
-Prenant contact avec les municipalités couvertes par le comité afin d’être encore mieux associés aux manifestations patriotiques, festives ou autres,
-Faisant mieux connaitre notre action lors de points de situation ou articles de presse,
-Suscitant la création ou la renaissance de comités dans les régions quasi désertées. Je pense en particulier aux régions de Castanet, Auterive, Escalquens, Revel, Luchon, Cazères, Plaisance du Touch, Léguevin, Grenade, Castelginest, Villemur mais aussi Toulouse.
-Assurant  la pérennité du comité, en faisant rentrer des personnes de bonne volonté et motivées qui pourront assurer la relève le moment venu,
-Comme le demande le Président Général: «prendre contact avec les jeunes adultes et en particulier les militaires qui sont les acteurs de la Défense et qui devraient être les passeurs de la mémoire»
Toutes ces mesures dont la liste n’est pas exhaustive, sont simples et peuvent être  mises en œuvre sans délais.

5) Conclusion:
Nous nous sommes toutes et tous engagés dans une mission exaltante qui nous demande beaucoup d’investissement personnel. Cependant, si nous voulions mener une comparaison, notre mission actuelle est bien moins difficile que celle qu’ont pu vivre ceux qui ont donné leur vie pour défendre nos valeurs et qui nous ont laissé libres aujourd'hui. Cette mission nous permet aussi de rencontrer une multitude de personnes intéressantes et en particulier nos jeunes à qui nous devons inculquer ce devoir de mémoire qui leur permettra de prendre notre relève et de préserver à leur tour ce qui à nos yeux est le plus cher: la liberté.

II-Rapport financier:
Le rapport financier de la délégation est présenté par le commandant Francis La Haye, trésorier départemental. La  situation des finances qui sont bien gérées est saine. Le trésorier rappelle que l’ensemble de la comptabilité peut être consultée par les sociétaires sur leur demande et, qu’à titre de réciprocité, lors des assemblées générales des comités, la comptabilité de ces derniers doit être mise à la disposition du Délégué Général ou de son représentant.
Le Délégué Généra félicite et remercie son prédécesseur, monsieur Jean Claude Escala ainsi que le commandant Francis La Haye pour cette bonne gestion.

III-Compte rendu d’activités:
La secrétaire départementale fait le point des principales activités de la délégation générale mais insiste surtout sur les bilans et comptes rendus que doivent lui fournir les comités périodiquement. Les présidents s’engagent à lui faciliter la tâche et à améliorer le fonctionnement interne de leur comité.

IV-Point de situation des comités:
Le délégué général adjoint, Michel Leharivelle, chargé de ce dossier a présenté les points forts et ceux qui méritent amélioration au sein de la délégation.

« Monsieur le Délégué Général, Messieurs & Mesdames les Présidents, Mesdames, Messieurs,
comme vous le savez, il y a un peu moins d’un an que j’ai pris mes fonctions de D.G. Adjoint. C’est donc avec un oeil neuf que j’ai découvert les Comités de la Haute Garonne et leurs sympathiques et dévoués membres.
Il y a bien sûr des améliorations à apporter au cas par cas, car peu de comités ont le même profil les mêmes forces et aussi les mêmes faiblesses.
Trois choses m’ont frappé d’emblée :
1. La disparité de taille des Comités de la Haute Garonne. Le nombre d’adhérents n’est en rien proportionnel au nombre d’habitants, par exemple :
Canton de Blagnac : 48 000 habitants, 7 membres,
Canton de Portet : 45 000 habitants, 100 membres
Cantons de Toulouse : 450 000 habitants 16 membres
Canton de Colomiers : 55 000 habitants 196 membres

2. Le manque d’adhésion des jeunes générations à notre association.
Nous ne sommes pas une association d’anciens combattants.
Nous sommes au contraire présents pour perpétuer le souvenir de ceux qui ont perdu la vie pour défendre leur patrie.
Par conséquent le recrutement n’est pas limité aux anciens militaires, il est ouvert à tous et en particulier aux jeunes générations.
Il y a là un très grand danger pour l’avenir si nous ne parvenons pas à recruter de jeunes adhérents

3. Le manque de couverture de certains cantons où nous n’avons sur des zones très étendues aucun comité, par exemple :
Auterive, Bagnères de Luchon, Castelginest, Cazères, Escalquens, Léguevin, Revel, Villemur.
Ces généralités étant exposées, j’ai remarqué à la lecture du bilan des 12 Comités des disparités :
• Il y a un très grand écart du nombre d’adhérents entre les divers Comités, cela va de 6 au mini à 196 au maximum. Il y a 6 Comités en dessous de la barre des 50 membres.

Toutefois, les effectifs des comités sont passés pour la Haute Garonne de 648 à 685, soit un gain de 37 adhérents en 2014.
Il faut cependant rester attentif au recrutement car malgré ces chiffres, 5 comités ont perdu des adhérents. Ce sera maintenant dans les jeunes générations que nous devrons trouver le renouvellement de nos membres.
• Les quêtes : mini 20 €, maximum 714 €, moyenne 260 €
6 Comités sont en dessous de la barre des 200 €
Il y a certainement un effort à faire dans certains Comités pour avoir un niveau de quête correct. Je ne parle pas du Comité qui n’a pas fait de quête !!
• En ce qui concerne la Trésorerie je laisse ce terrain au Commandant La Haye qui sait mieux que personne analyser les chiffres.
• Pour en terminer, je vous dirai ma surprise en constatant que deux Comité n’avaient eu aucune activité matérielle, même pas le fleurissement des tombes. Il y a certainement une explication que je ne connais pas, car je ne peux concevoir un tel fait.

Ces constatations ont pour seul but d’améliorer, pour l’avenir, nos actions et de favoriser le développement de notre Association.
C’est pourquoi, je voudrais exprimer mes remerciements et ma reconnaissance à vous tous et à vos adhérents pour leur bénévolat et leur dévouement à notre noble cause".

V-Situation des documents à fournir:
Le second délégué général adjoint, Roland Lévêque, chargé de rappeler aux comités l’état des documents à fournir et leur périodicité, a insisté sur la nécessité que chacun s’emploie à fournir les documents demandés dans les délais impartis pour éviter de gripper certains niveaux et de causer des retards préjudiciables pour le bon fonctionnement général.
Le tableau des périodiques a été remis à chaque président de comité.

VI-Questions diverses:
1) Le délégué général donne la parole à chacun  des présidents qui à tour de rôle présentent leur comité, font part de leur doléances et apportent leurs propositions dans le but d’améliorer le fonctionnement général.
Le délégué général et les membres de la délégation apportent les réponses qu’il est possible de donner et prennent note de celles dont la réponse est différée.
2) Entreposage des panneaux de l’exposition du Souvenir Français:
Les douze panneaux pédagogiques du Souvenir Français sont actuellement détenus à titre provisoire par Jean Claude Escala.
Un local qui pourra les recevoir dans de bonnes conditions et qui permettra de les distribuer facilement aux comités organisant une exposition est recherché.
Un appel aux bonnes volontés a été lancé.
Une planification annuelle des mouvements de ces panneaux pédagogiques sera établie par la secrétaire départementale en liaison avec les comités.

La réunion prenant fin, le délégué général lit le mot que le président général a adressé à Jean Claude Escala et lui remet la médaille gravée à son nom du Souvenir Français.
Il remet ensuite les médailles d’argent au président Jean Roure et à monsieur Jean Louis Rocolle puis la médaille de bronze à madame Geneviève Escala.
A l’issue de cette remise de récompenses, les participants se retrouvent autour du verre de l’amitié puis prennent le déjeuner ensemble dans une belle ambiance de camaraderie agrémentée par le talent reconnu de notre chanteur attitré le président Georges Loubat.

                                              La Secrétaire Départementale                                                          Le Délégué général de la Haute Garonne
                                                      Martine Lévêque                                                                                        Charlie Mazingue

Retourner au contenu | Retourner au menu