Comité Colomiers - Le Souvenir Français-D.G.De Haute-Garonne

Aller au contenu

Menu principal

Comité Colomiers

Comités

COMITE DU SOUVENIR FRANCAIS DE COLOMIERS

HISTORIQUE DU COMITE :

Le souvenir Français comité de Colomiers et du grand Ouest  de la banlieue Toulousaine a vu le jour le dimanche 12 septembre 1982 par le Président désigné Monsieur Georges BASTIEN, Colonel en retraite et Maire de Brax 31490.

Il comprend les villes de COLOMIERS, PIBRAC, CORNEBARRIEU, LA SALVETAT ST GILLES, PLAISANCE DU TOUCH, BRAX, LEGUEVIN, MERVILLE et MONTAIGUT soit une population de 80 000 habitants.

Le comité possède son drapeau depuis 2002 et compte environ 200 adhérents :
   -    Grand rendez-vous : AG (dernière semaine de septembre)
   -   Fleurissement des tombes (dernière semaine d'octobre)
   -   Galette des rois (deuxième semaine de janvier)

La ville de Colomiers compte deux monuments aux morts :

Place du souvenir Français : 52 morts pour la France 14-18

Rue du Gilet : Morts pour la France de toutes les guerres confondues (52 en 14-18, 9 en 39-45, 3 en AFN et 1 déporté)

LES MISSIONS:

La mission de SF, menée dans la plus stricte neutralité politique et confessionnelle, et d'ordre à la fois morale et matériel : conserver la mémoire de ceux qui sont morts pour la France en participant à toutes les cérémonies destinées à glorifier leur mémoire, entretenir leur culte chez tous et plus spécialement chez les jeunes, mais aussi veiller à l'entretien des monuments et des tombes.

MEMBRES DU BUREAU:

Président général du SF :   contrôleur général des Armées :  Serge BARCELLINI
Délégué général de la Haute-Garonne :              Colonel Charlie MAZINGUE
Président du comité :                              Chef d'escadrons (ER) Francis LA HAYE               05 61 78 66 21      lesouvenirfrancais31@laposte.net
Vice-président :          Mr Francis BARON
Secrétaire :                 Mr Alain BARON
Trésorière :                Mme Claude RENOUF   
Porte-drapeaux :       Mrs Francis et Alain BARON, Nicolas COLLINET, Roger BEAUDET


LES REALISATIONS DU COMITE EN MATIERE DE TRAVAUX


A- COLOMIERS




           1/Tombe du soldat inconnu 1914-1918, Habillage de granit du Tarn poli brillant de toute la tombe (en 2000)


       Récit : Ce soldat gravement blessé en 1917, ramené dans un convoi de blessés, est venu mourir à Colomiers sans qu'aucun papier n'ait permis son identification.




2/ Tombe du Légionnaire KIERSZYUN



Récit : Vieux légionnaire d'origine polonaise décédé en 1981, à Colomiers et dont on n'a jamais retrouvé d'origine familiale. Une main généreuse (qui veut garder l'anonymat) a édifié une très belle pierre en granit. Une photographie de cette pierre a été envoyée à l'ambassade de Pologne … à tout hasard. Le SF entretient et fleurit sa tombe.




                         3/Tombe de COEURVEILLE Théophile



            Récit : Mort pour la France le 16 décembre 1914 à KEMMEL ( Belgique)





4/Plaque commémorative à la mémoire de l'équipage du Junker 86 numéro 6, mort pour la France à Colomiers le 13 novembre 1944 inaugurée  le 8 mai 2004.

Récit : L'ordre de création du groupe du commandant DOR est signé en date du 28 Août par le commandant PELLISSIE, Commandant les  "troupes aériennes FFI " de la région de Toulouse. Ce dernier charge le commandant DOR de mettre sur pied un groupe de bombardement (ayant pour but de mener des opérations contre les forces Allemandes repliées sur la côte Atlantique dans les poches du secteur de ROYAN et de la pointe du GRAVES) en récupérant les Junkers ju 88-4 disponibles à BLAGNAC, où ils étaient réparés pour le compte de la LUFTWAFFE par les soins de la SNCASE. La tâche qui l'attend est loin d'être simple. Les avions " disponibles " ne peuvent pas voler sans une complète révision et cette opération prend du temps. Ce matériel de récupération s'avéra très dangereux .

Capitaine OBERTY Marius
Adjudant GALLAND André
Adjudant NICOL Lucien
Sergent Chef MAZIERES Pierre (pilote)


Lieutenant PLANTADE mitrailleur et observateur sur Ju88:

  





5/Stèle commémorative à la mémoire de Capitaine Laurent Ernest mort pour la France à Colomiers le 17 juin 1940 inaugurée le 18 juin 2006

Récit : Le 18 juin 2006, une stèle, érigée par le Souvenir français, fut dévoilé' devant les officiels, en hommage au Capitaine Laurent Ernest.
Le 17 juin 1940, il décolle depuis Blagnac afin de gagner l'Algérie, seul à bort d'un LIORET et OLIVIER 45 qui s'écrase peu après en haut de la côte de Colomiers allée de Naurouze (ancienne route d'Auch)
D'autre part, cette perte au cours de la campagne de France n'avait pas été enregistrée au service historique de la Défense département  Air.
L'identification ne fut possible que grâce à l'acte de décès consigné officiellement par le Maire (Monsieur Calvet).
Le Capitaine Laurent est inhumé à Montpellier, où il fût enterré le 21 juin 1940 au cimetière Lazare (emplacement 3855-AA5 5ieme division).

B- PIBRAC





Son monument aux morts : (36 morts en 14-18, 2 en 39-45 et 8 fusillés en 39-45)



1/Rénovation du monument des fusillés de la de la forêt de Bouconne (2002)


Récit : 9 jeunes résistants avaient été fusillés par la Gestapo et la milice à l'orée de la forêt de Bouconne, un seul avait pu échapper au massacre, 5 victimes ont été rapatriées par les familles mais 3 n'ont jamais était réclamées, peut-être parce que leur nom était des noms de combat (fleurissement 3ème semaine de juin)




2/Rénovation des 3 pierres tombales des fusillés de l'orée de la forêt de Bouconne (Inauguration 2006)


Récit : Trois fusillés n'ont pas été rapatriés par les familles :
MAUREL René
BESSIERES Roger-Paul
RAVENEAU Daniel Georges
(Fleurissement dernière semaine d'octobre)

              3/Stèle commémorative à la mémoire de cinq tirailleurs (inaugurée le 31 octobre 2003

Récit :
cinq jeunes tirailleurs anciens combattants du terrible conflit de 14-18 sont morts pour la France. Ils sont décédés des suites de blessures dans l'hôpital militaire complémentaire n°74 de Pibrac.                                                  

BENAHMED-M (9ème régiment tirailleurs algériens)
SAMMAR M BEN HAMDEN (3ème régiment tirailleurs algériens)
BRIEK-BEM-M (2ème régiment tirailleurs marocains)
LAZIZI AMAR-BEM-M (9ème régiment tirailleurs algériens)
AHMED-BEN-M (4ème régiment tirailleurs tunisiens)
(Fleurissement dernière semaine d'octobre)


C-CORNEBARIEU






Son monument aux morts : Morts pour la France : 23+6 disparus en 14-18, 2 en 39-45, 1 en Indochine, 2 en AFN

                     
                      

                        1/Pose d'une plaque en granit du Tarn poli sur la tombe du MDL CLAIRET Jean mort pour la France en 1916



              Récit : MDL CLAIRET Jean appartenait au 57ème régiment d'artillerie est mort à Verdun le 13 septembre 1916 à l'âge de 21 ans
                         (fleurissement dernière semaine d'octobre)

2/Pose d'un ensemble de couverture de tombe en granit du Tarn poli sur la tombe du Lieutenant Américain HAROLD MORRIS GNESIN (inaugurée en 2001)
Récit : Le 25 juin 1944, un bombardier, B-17, après avoir bombardé les installations Allemandes de Blagnac, fut touché par la FLAK installée à Colomiers Garoussal.                             
Il s'est écrasé à Cornebarrieu. Lors du crash de l'appareil, le bombardier HAROLD MORRIS GNESIN a été tué et fut inhumé, pendant 2 années au cimetière de Cornebarrieu puis transféré à New-York où il était né 24 ans plus-tôt. Les huit autres membres de l'équipage ont sauté en parachute sur la zone SIMDI et ont été fait prisonniers puis internés dans le château de FERRADOU (ex château du RIEU et ancien quartier général de LUFTWAFFE) situé entre Blagnac et Beauzelle.
Ensuite ils furent transférés en Allemagne d'où ils sont repartis pour l'Amérique après leur libération.




Le lundi 25 juin 2001, jour d'anniversaire de l'accident, une stèle a été érigée à l'endroit du crash. De nombreuses personnalités étaient présentes ainsi que la sœur d'HAROLD MORRIS GNESIN accompagnée de ses 4 filles et 2 petites filles (fleurissement dernière semaine d'octobre).


3/Pose d'une pierre tombale en granit du Tarn poli sur la tombe du sergent BEDERY Jean mort pour la France en 1918 (inaugurée le samedi 16 juin 2007)

Récit : BEDERY Jean est né en 1890 à Cornebarrieu et il est incorporé le 7 octobre 1911 au 7ème régiment de Cahors. En 1913 il est nommé sergent et fera son service militaire durant les 3 ans. Le 5 août 1914 il est en route sur le front, la veille de noël il est blessé dans la Marne à PERTHES-LES-HURLUS, et le 21 septembre 1915 il repart au combat et sera évacué pour des raisons sanitaires.
Il repart et le 12 juillet 1916 durant la bataille de Verdun qui fera 300 000 morts, il reçoit un éclat d'obus à Fleury (Meuse). Le 24 avril 1918 à Cempuis (Oise) il est à nouveau blessé plus gravement et décède dans l'Oise le 24 avril 1918 (fleurissement fin octobre.)





4/Remise en état de la tombe du colonel d'empire DUBARRY de LESQUERON (en 2007)


Récit : Colonel d'artillerie DUBARRY DE LESQUERON est né en 1784 et mort en 1864. Il était commandeur de la légion d'honneur 1815 (fleurissement fin octobre)


D-LA SALVETAT-SAINT-GILLES






Son monument aux morts : (11 morts en 14-18 et 1 en AFN)

          
    
        1/Restauration de la sépulture du soldat GOYON Jean André mort pour la France en 1916 (inaugurée le 26 Juin 2008)


         Récit : Le soldat GOYON Jean André né le 13 novembre 1877 à Toulouse, mort pour la France le 8 septembre 1916 à Landrecourt (Meuse) il appartenait au 28ème régiment d'infanterie (fleurissement dernière semaine d'octobre).





2/Restauration de la sépulture du soldat MARTY Joseph mort pour la France en 1918 (inaugurée en juin 2009)


Récit : Le soldat MARTY Joseph est né le 26 avril 1892 à la Salvetat-Saint-Gilles mort pour la France le 31 décembre 1918 (fleurissement dernière semaine d'octobre)  


E-MONTAIGUT-sur-SAVE

         



            Son monument aux morts : (12 en 14-18, 1 en 39-45 et 1 en AFN)





   
    1/Rénovation des 13 tombes (mise en peinture en septembre 2002)


F-COLOMIERS COMPLEXE SATGE






Stèle des anciens de l'usine BREGUET Louis mort pour la France en 1939-1945


G-VILLAGE DE MERVILLE 31330

 

Qui était Julien Naudin ?
Curé de merville de 1925 à 1931, date où il fut nommé Curé des Sept Deniers. En 1942, il rentre dans la résistance au groupe (combat). Il ouvre son presbytère aux résistants traqués et héberge des personnes qui transitent pour Toulouse pour s’évader vers l’Espagne.
Il est arrèté par la Gestapo le 15 Janvier 1944 sur dénonciation, interné à la prison St Michel puis à Fresnes avant d’être déporté à Neuengamme et enfin à Dachau. Il fut libéré par les américains en Mai 1945. Il est décédé le 3 Juin 1968.

le Monument aux Morts
(guerre 14-18: 40 dont 2 déportés - guerre 39-45: 5)  

le carré militaire inauguré le 14 Septembre 2014 dans le cadre des Cérémonies du centenaire de la grande guerre 1914 1918.  

Reposent  dans ce carré militaire:
                                                                    FAURESSE Antoine
                                                                    LAPALU Pierre et Antoine
                                                                    MARTY Jean    
                                                                    PITET Louis


ARTICLES DE PRESSE

Article sur la médaille de vermeil remise à Marie-Claude Demengeon:
https://www.ladepeche.fr/article/2017/11/20/2687920-la-medaille-de-vermeil-pour-marie-claude.html

Article sur le fleurissement des tombes à Pibrac :
https://www.ladepeche.fr/article/2017/11/06/2679037-le-souvenir-francais-n-oublie-pas.html

Article sur la réunion annuelle du comité et remise de décorations:
https://www.ladepeche.fr/article/2017/10/21/2669954-souvenir-francais-trois-medailles-pour-les-pibracais.html

Article sur le rond-point du Souvenir Français Merville :

https://www.ladepeche.fr/article/2017/10/05/2658986-le-souvenir-francais-aura-son-nom-sur-la-commune.html


Article sur le voyage mémoriel du collège de Saint-Lys:
www.ladepeche.fr/article/2017/03/21/2539948-des-collegiens-en-quete-d-histoire.html

Article sur la cérémonie du 1er novembre:
www.ladepeche.fr/article/2016/11/02/2450378-devoir-de-memoire-avec-le-souvenir-francais.html

Article sur la présence du Souvenir Français:
www.ladepeche.fr/article/2015/11/12/2215442-lesouvenir-francais-est-bien-present.html

Articles sur l'inauguration d'un rond-point:
www.ladepeche.fr/article/2015/10/29/2206450-le-rond-point-du-souvenir-francais-inaugure.html
www.ladepeche.fr/article/2015/11/02/2208672-inauguration-du-rond-point-du-souvenir-francais.html

Article sur le fleurissement des tombes:
www.ladepeche.fr/article/2015/10/28/2205886-le-souvenir-francais-fleurit-les-tombes.html

Article sur la mission du souvenir français :
http://www.ladepeche.fr/article/2015/08/08/2156568-la-mission-du-souvenir-francais.html

Article sur le devoir de mémoire:
http://www.ladepeche.fr/article/2015/08/04/2154223-commandant-francis-haye-ait-plus-guerre-oublions-jamais.html

Cérémonie du 14 juin fusillés de Bouconne :
http://www.ladepeche.fr/article/2015/06/30/2134815-pour-ne-pas-oublier.html

Article sur les médaillés du Souvenir Français 2014 :
http://www.ladepeche.fr/article/2015/01/06/2023578-trois-benevoles-medailles-du-souvenir-francais.html

Article sur fleurissement tombes au 1er novembre :
http://www.ladepeche.fr/article/2014/10/29/1981027-iront-fleurir-tombes-soldats-anonymes-morts-france.html

Article sur l’inauguration du carré militaire de Merville :
http://www.ladepeche.fr/article/2014/09/18/1954055-un-carre-militaire-inaugure.html

Commémoration du centenaire à Merville :
http://www.ladepeche.fr/article/2014/09/14/1951088-commemoration-du-centenaire-de-la-grande-guerre.html

Article sur la jeune porte-drapeau:
http://www.ladepeche.fr/article/2014/07/27/1925250-12-ans-passionne-commemorations-souvenir.html

Article : "contre l’oubli" :
http://www.ladepeche.fr/article/2013/11/15/1753205-pibrac-pour-ne-pas-oublier.html

Article sur le fleurissement des tombes:
http://www.ladepeche.fr/article/2013/11/02/1743972-cornebarrieu-des-tombes-fleuries-par-le-souvenir-francais.html

Article sur les « gardiens de la mémoire » :

http://www.ladepeche.fr/article/2013/10/31/1743121-colomiers-souvenir-francais-gardiens-de-la-memoire.html

Article sur le fleurissement des tombes:
http://www.ladepeche.fr/article/2013/10/30/1742081-colomiers-fleurir-les-tombes-des-soldats-inconnus.html

Article sur la quête 2013:
http://www.ladepeche.fr/article/2013/10/25/1738730-pibrac-le-souvenir-francais-n-oublie-pas.html

Article sur l’action du souvenir :
http://www.ladepeche.fr/article/2012/11/01/1479382-pibrac-le-souvenir-francais-n-agit-pas-qu-a-la-toussaint.html

Article sur le devoir de mémoire:
http://www.ladepeche.fr/article/2012/08/29/1427426-colomiers-francis-lahaye-fait-vivre-la-memoire.html



REUNION ANNUELLE DU 26 SEPTEMBRE 2013


La réunion annuelle du Comité de Colomiers Toulouse-Ouest s’est déroulée le jeudi 26 Septembre 2013 sur l’invitation du Commandant Francis LA HAYE, président du Comité de Colomiers.

De gauche à droite, Mr REULET adjoint au maire de Colomiers, Mr ESCALA Délégué Général du Souvenir Français de la Haute-Garonne, Mr le Commandant LA HAYE  président du Comité de Colomiers, Mme RENOUF  trésorière du Comité et Mme FISCHER présidente du Comité de La Salvetat-Saint-Gilles.

Comme chaque année, étaient nombreux ceux qui assistaient à cette réunion qui regroupait les Comités de Colomiers et de La Salvetat-Saint-Gilles.

A l’issue de cette réunion, trois diplômes d’honneur ont été remis par Mr Jean-Claude ESCALA, Délégué Général de la Haute-Garonne à Messieurs Martin LOZANO, Jean-Claude BENITEAU et Germain BOUZIGUE.

Le Commandant LA HAYE a précisé que deux autres personnes, excusées ce jour Mr Jean JARDAT et Mr Richard SMYTH avaient reçu la même récompense.

Monsieur Jean-Claude BENITEAU

Monsieur Martin LOZANO

Monsieur Germain BOUZIGUE

Les 3 diplomés entourés par Mr Francis LA HAYE et Mr Jean-Claude ESCALA

FLEURISSEMENT DES TOMBES 2013


Comme chaque année, le fleurissement des tombes de ceux qui sont morts pour la France et qui n’ont plus de famille a eu lieu le mercredi 30 Octobre 2013
-au cimetière de La Salvetat-Saint-Gilles :

Tombe du soldat Goyon Jean André mort pour la France en 1916

Mme FISCHER Présidente du comité de La Salvetat

Tombe du soldat Marty Joseph mort pour la France en 1918

Les porte-drapeaux

-au cimetière de Colomiers :

Lecture du message du Président Général par le Délégué Général de la Haute-Garonne

Commandant LA HAYE Président du comité de Colomiers

Chaque président d’association d’anciens combattants dépose un petit pot de fleurs sur la tombe.

    





Tombe de Coeurveille Théophile mort pour la France en 1914

Retourner au contenu | Retourner au menu